ads

A Paris, le long exil de l’extrême gauche italienne

a-paris-le-long-exil-de-l-extrme-gauche-italienne
 
 
Dans les années 1970-1980, des centaines d’activistes italiens se sont réfugiés en France, qui les a accueillis à condition qu’ils renoncent à la lutte armée. Aujourd’hui, Rome demande l’extradition de certains d’entre eux.
 
 
 
 

Voir aussi