ads

Poche. « La Conversion » : James Baldwin, le cœur grand ouvert

poche-la-conversion-james-baldwin-le-coeur-grand-ouvert
 
 
L’écrivain américain déploie une admirable empathie envers ses personnages dans ce roman de la foi et du péché à Harlem au début des années 1930. Virginie Despentes salue, dans ce premier livre paru en 1953, un coup de maître.
 
 
 
 

Voir aussi